14 oct. 2015

14 commentaires

Notre bord de rivière Avant / Après


Comme vous le savez, Lucky a rejoint la famille récemment,
et il manquait une cloture, le long de la rivière, là où sont tous les arbustes,
et la pente est assez sévère...

On pouvait facilement passer à 4 pattes entre les troncs...

Donc, avec Chéri, samedi dernier, on lance l'opération "pose de clôture"...
Il fallait donc tailler les arbustes pour poser la clôture au droit, (jusque là tout va bien...)

Sauf que... (bah oui...)
Chéri lance un "et pourquoi on ne retirerait pas tout ça, on verrait mieux la rivière !!!"
Et nous... "bah oui..." (regardez bien la largeur de ces arbustes...)

On a travaillé avec des cordes et des sangles pour s'attacher à gauche à droite...
Pas de photos, question de sécurité !!

Ce qu'on n'avait pas du tout anticipé, c'est ce qu'il y avait derrière tout ça...

SURPRISE !!


Il y avait même le tube de rouge à lèvres de Madame... Sans blague !!!
Comment est-ce possible ? 
Et encore, Chéri en avait déjà apporté à la déchèterie la veille...
(bah oui, on n'a pas encore le réflex photo... )

Ceci dit, voici le résultat après 2 après-midi de cisaille, de scie, de tronçonneuse, et de broyeur !


La vue depuis le chemin maintenant...


Et si on baisse le regard...
On voit mieux la pente...


Bon, était-ce le bon choix ?
Charlotte et Chéri sont convaincus,
moi moins...

C'est assez dénudé quand même,
il va falloir intégrer des fleurs sauvages de sous-bois
pour que soit pleinement satisfaite je crois !
En plus, on ne s'est toujours pas occupé des massifs...

Dans tous les cas,
si on fait une petite rétrospective de ce chemin depuis 1 an,
on peut dire que ça a avancé !



Et il reste encore à Charlotte un "petit trésor" à sortir de terre...




9 oct. 2015

14 commentaires

Pendant qu'on plante...

Gaura rose

Petite pause pendant qu'on plante nos achats du week-end dernier...
On fait le tour du jardin et on profite de ces derniers moments de floraison
avant le printemps prochain...

Une des campanules était au RDV, seule...
Normalement elle devrait avoisiner les 80 cm,
elle en fait presque 20...

Campanule à feuilles de pêcher


Remontée également pour quelques uns de nos delphiniums,
à commencer par le Delphinium belladonna Casablanca
qui devrait atteindre 120 cm, chez nous c'est plutôt 40...
Est-ce parce que c'est sa 1ère année ou est-ce qu'il lui manque quelque chose...

 Delphinium belladonna Casablanca

Puis le Delphinium Pacific Galahad qui devrait atteindre 180 cm n'en fait qu'environ 50...
Alors soit les Delphiniums ne se plaisent pas chez nous,
soit il faut qu'on leur laisse le temps de grandir,
soit on sait pas...

On verra au printemps ce qu'ils nous répondent !
Suivant leur réponse, on en ajoutera d'autres dans d'autres coloris...

Delphinium Pacific Galahad 

Pour ce Phlox, c'est sa 1ère semaine au jardin...
Il vient de s'installer et on espère qu'il va se plaire !!


Phlox blanc

Et maintenant, du côté des roses...

Le rosier Anapurna nous fait une légère remontée,
nous espérons qu'il sera plus florifère l'année prochaine, il est d'une beauté !!

Rosier Anapurna

Le rosier Harlow Carr nous réserve quelques boutons, il est superbe... 
Le seul reproche qu'on pourrait lui faire, c'est qu'il regarde toujours ces pieds...
Alors on lui dit qu'il est beau, peut-être qu'il se redressera un jour ?!


Rosier Harlow Carr

L'imperturbable Henri Salvador continue d'ouvrir ses boutons
malgré les ondées et le vent, il ne flanche pas et c'est plutôt sympa...


Rosier Henri Salvador

Quant aux rosiers Little White Pet, on doit dire que nous sommes déçues...
Sur 3 pieds, un seul nous fait de beaux bouquets de roses mais 
au milieu des branches dégarnies de feuilles.
Les pétales tombent au 1er coup de vent ou à la 1ère goutte...
On l'a planté en automne dernier, alors on va leur laisser encore un peu de temps...

 Rosier Little White Pet

Par contre, dans le lexique des roses, on parle de rosier remontant,
mais ne devrait-il pas y avoir un qualificatif pour ceux qui fleurissent en continue ?
C'est un pur bonheur...
Princesse de Monaco, qui doit être là depuis au moins 10 ans,
nous fait roses sur roses sans s'arrêter depuis le printemps...

 Rosier Princesse de Monaco

Donc voilà... La prochaine fois qu'on les verra, ce sera en 2016...
Est-ce que tout ce petit monde va continuer sa croissance et atteindre sa taille adulte,
ou est-ce qu'il vont nous bouder, ou faire leur maximum pour prendre leur place ?

Patience...

7 oct. 2015

17 commentaires

Dans notre brouette, il y a...


Ce week, c'était "Les Plantes en fête" 
au lycée horticole de Kerplouz à Auray...
Petite virée en espérant bien trouver de quoi assouvir nos envies...

Nous ne sommes pas revenues bredouilles ! :-)

Dans notre brouette, nous avons chargé un rosier qui nous faisait de l'oeil
depuis quelques mois... Alfred Carrière a trouvé sa place dans notre jardin...
Il a quelques boutons, on va bientôt voir à quoi il ressemble "pour de vrai".
En attendant, on se contente de l'étiquette ! ;-)


Un aster Monte Cassino a pris place également au jardin,
on adore quand il est utilisé en bouquet, il apporte tout de suite un côté champêtre et aérien...
Même si aujourd'hui notre jardin est encore trop "pauvre" pour qu'on se serve,
on pense à demain...

Cet aster sera un des seuls dans notre jardin, 
car c'est une variété de plante qui rappelle trop les cimetières 
(c'est personnel, c'est comme ça...) et chacun à sa place. 
Pour le moment nous sommes en vie,
on verra quand on sera 6 pieds sous terre...

Aster Monte Cassino 

Nous avons craqué pour la Clématite Texensis Princess Kate.
Par contre, au moment de la plantation, en démêlant les tiges,
on a l'impression qu'on a abîmé les pieds...
On espère qu'elle va tenir le choc, on croise les doigts !

Clématite Texensis Princess Kate

Puis un autre rosier grimpant a rejoint notre brouette : New Dawn.
Même punition que pour Alfred Carrière : il a des boutons,
alors on vous montrera les roses qu'il nous réserve au moment venu...
En attendant, on se contente de l'étiquette ! 


Sur un stand, on ne voyait que lui...
Rien d'autre n'existait autour... Gros coup de coeur...
Il est lumineux, doux, on l'adore ce Sédum Frosty Morn...

Sédum Frosty Morn

Et pour s'accorder avec nos teintes roses et blanches,
nous avons choisi le rosier William Shakespeare...


Et pour finir, un rosier qu'on ne connaissait pas,
et on a hâte de faire connaissance avec ses fleurs...

Mme Pierre Oger nous réserve quelques boutons
et ses roses vont, à priori, nous rappeler la fleur de pivoine...
On a hâte !!!!
En attendant, on se contente de l'étiquette...



Puis la semaine dernière, Charlotte était tombée sous le charme
du rosier Pink Kéops avec son parfum très agréable...

Rosier Pink Keops

Et voilà !!!
Il va en falloir des plantes pour accompagner tout ça... ;-)